www.athle.fr
Accueil
athletic club la roche sur yon
Actualités
Le relais du bonheur
11 Juillet 2017 - ACLR
Le relais du bonheur
A l'aube du 21ème siècle, la Commission sportive d'Organisation (CSO) de la Fédération Française d'athlétisme décidait d'apporter des modifications aux épreuves de la catégorie minimes (14/15 ans) et d'en créer deux nouvelles tout à fait novatrices : le 200m haies et le relais 800m-200m-200m-800m.
 
C'est ainsi qu'en octobre 2001, sur le stade de Dreux, eurent lieu les premières finales nationales filles et garçons de ce magnifique relais, qui marie dans une grande joyeuseté des profils d'athlètes très différents, sprinteurs et demi-fondeurs.
 
J'avais eu le privilège d'assister à cette première fête, une journée gravée d'ailleurs à tout jamais dans ma mémoire puisque parallèlement se disputaient les finales nationales minimes  EQUIP ATHLE (et non pas les finales nationales de triathlon Pointes d'Or comme c'est le cas aujourd'hui), finales EQUIP ATHLE où les deux équipes que j'encadrais (au club de La Rochelle à l'époque), devinrent championnes de France (minimes filles) et obtinrent la 3ème place du podium (minimes garçons).
 
Quelques années plus tard (en 2008 à Cesson-Sévigné près de Rennes), alors que j'avais trois ans plus tôt (2005) rejoint le club de La Roche sur Yon, notre équipe minimes filles (Alanna Hargrave, Manon Billaud, Amandine Léger et Marjorie Althot), nous apportait notre premier titre national dans ce fameux relais que l'on nomme affectueusement dans le jargon de l'athlé 8 - 2 - 2 - 8 ! Une joie immense pour tout le staff présent, record des Pays de Loire à l'appui (5'48''87), malgré un vent violent et capricieux.
 
Depuis, ce sont plutôt nos garçons qui ces dernières années ont brillé dans cette épreuve, obtenant à plusieurs reprises de belles places d'honneur dans les finales nationales.
En 2016 à St Florentin (Bourgogne), la médaille nous avait échappé d'un souffle, une quatrième place et inévitablement quelques regrets.
 
Mais il était écrit que l'année 2017 était nôtre, et que rien ne pourrait contrarier le destin victorieux de nos jeunes, qui se présentaient avec le meilleur chrono national des phases qualificatives, mais surtout une envie, une fraîcheur, une cohésion, qui nous ne le savions pas encore, allaient les rendre intouchables.
 
Le départ canon de Justin Martineau pour le premier 800m (27" au 200m, 57" au 400m) aurait pourtant pu nous faire craindre le pire. Pour un garçon disposant sur 1000m d'un record encore modeste (2'49"84), cela pouvait sembler suicidaire. Mais Justin, au bout de lui-même transmettait le témoin en pôle position (2'02"/2'03" au 800m), lançant idéalement nos deux flèches du demi-tour de piste (Axel Bougault, impeccable dans sa prestation sur 200m et Yanice-Claude Bombongolo, minime première année, invité de dernière minute pour cette finale, et qui lui non plus n'allait rien céder durant 200m, pour transmettre, toujours en tête son témoin à Maxime Rondeau. Maxime n'avait plus qu'à conclure, tenir devant la meute déployée à ses trousses, mais jamais personne ne fut en mesure de l'inquiéter. Un deuxième 800m bouclé seul devant en 2'01'', du travail d'artiste pour ce jeune plein de talent qui n'a pas fini de faire parler de lui.....
 
Ce titre de champion de France est une pure merveille. A l'arrivée, un chrono de 4'53''80, record des Pays de Loire et 3ème performance française de tous les temps.
 
Seuls ont fait mieux dans le passé l'équipe de Nord Sud Evry Viry Essonne (4'49''60 en 2006, avec deux coureurs de demi-fond dotés de records monstrueux sur 1000m....2'35''34 et 2'35''50 mais qui n'ont jamais rien réalisé de probant par la suite), et Lille Metropole (4'52''09 en 2014). Notons d'ailleurs pour la petite histoire que nous étions présents à ces finales 2006 (Vergèze)  et 2014 (Saint-Renan où nous avions obtenu une bonne 7ème place), ce qui démontre bien notre capacité de formation, de renouvellement, de recrutement dans un large rayon, et le fait que l'exploit d'aujourd'hui est tout sauf le hasard.
 
Il est en effet intéressant de noter (c'était exactement la même chose en 2008 avec nos championnes filles) qu'aucun membre de l'équipe 2017 n'est originaire où réside à La Roche sur Yon même.
 
Bravo à nos quatre mousquetaires, fiers d'arborer sur la plus haute marche du podium la banderole de notre ville, de notre club, merci pour le spectacle et ce moment de bonheur simple, qui ne peut que nous réjouir collectivement et n'a pas de prix !
 
Francis
22/01 >
17/01 >
16/01 >
13/01 >
10/01 >
31/12 >
30/12 >
27/12 >
23/12 >
19/12 >
10/12 >
05/12 >
27/11 >
20/11 >
14/11 >
14/11 >
13/11 >
12/11 >
10/11 >
10/11 >
Meeting National 2018
Vendredi 
29 juin 2018
Cross Terres Noires 2017
Les Espaces
            

stade Jules Ladoumègue
7 boulevard Sully
LA ROCHE SUR YON
 02 51 37 98 17
aclrlaroche@gmail.com