www.athle.fr
Accueil
athletic club la roche sur yon
Actualités
Retour sur les compétitions minimes de juillet
12 Juillet 2017 - GROISARD David
Retour sur les compétitions minimes de juillet

1er juillet : Régionaux Equip’athlé à Challans.

                L’essentiel est fait !

Comme chaque saison, en novembre, l’objectif principal des moins de 15 ans yonnais est la qualification nationale pour les 2 sexes filles et garçons. Samedi 1er juillet ils ont de nouveau montré l’étendue de leur potentiel en répondant bien présents à ce rendez-vous par équipe si cher au club du chef-lieu vendéen.

L’équipe fille était attendue ! En effet c’est l’équipe la plus solide tant dans les lancers que les sauts ou les courses, encore faut-il que tout le monde soit présent. Malgré les absences regrettables de Félicie Gallant ou Anaïs Chauvin pour ne citer qu’elles, le reste de l’équipe a accompli l’essentiel. Le ton est donné dès les relais sous la grisaille challandaise. Amance, Axelle, Maureen et Maëlle, avec des passages assurés mais propres, battent le record de Vendée du 4x60m en 30’’85 (41 pts) (ancien record 30’’91 par Juliana Gauthier, Clara Gommier, Laurenn Péoc’h et Lèna Raimbaud le 28/06/2015)). En sprint Axelle Robin pulvérise son record personnel en avalant son 50m en 7’’16 (35 pts) tandis que Maëlle Thomas couvre son 100m en 13’’63 (31 pts). Sur les Haies Amance et Maureen rapportent 35 points chacune grâce à leur chrono de 13’’03 et 13’’14 sur 80 haies. Léna Hognon couvre son 200m haies en 32’64 (34 pts) en heurtant violemment le dernier obstacle. Entre temps Angèle Charrier apporte 40 points à son équipe en couvrant le 3000m marche en 17’22’’. Elle améliore son record malgré le fait de s’être fait arrêter plus de 20 secondes à tord par un juge n’ayant pas su compter les tours de piste !!! Claire Fréville elle aussi améliore sa meilleure marque sur le 2000m en 7’53’’89. Dans les sauts, Maureen Grellier franchit 2m90 (record perso) pour son 1er concours de perche depuis 1 an. Axelle Robin est à son meilleur niveau en longueur avec 4m64 (31 pts) à l’instar de Julie Paillardon 1m47 (32 pts) au saut en hauteur. Les lancers ont été aussi d’un très bon niveau. Outre les performances bienfaitrices d’Amance Talon 11m07 (40 pts) au poids et 35m66 (41 pts) au disque, on peut recenser les 26m18 (31 pts) de Julie Paillardon au javelot, les 8m85 (30 pts) au poids de Maëlle Thomas ou les 23m00 (27 pts) au disque d’Anna Rousseau. Grâce à son homogénéité l’équipe Yonnaise termine 2e régionale derrière l’ogre Nantes Métropole avec le total de 433 points soit 3 points de plus que prévu. Surtout qu’il faut retenir que ce total lui attribue la 13e place nationale et la quasi assurance d’être qualifiée au tour national sauf gros accident.

L’équipe des garçons devait prendre des risques pour tenter le tout pour le tout de s’approcher des 400 points sans aucun jeune juge. Ainsi aucun des 6 athlètes n’avait le droit à l’erreur car toutes les performances étaient prises en compte. Encore une fois le relais s’est très bien déroulé avec à la clé une performance inespérée de 28’’33 (37 pts) soit déjà 3 points d’avance sur le tableau de marche. Le sprint même s’il n’a pas été extraordinaire est resté honnête avec le record de Louis 6’’61 sur 50m et les 6’’65 d’Axel Bougault. Dans les sauts, Lucas Amphoux parfait de maîtrise offrit 40 points à ses copains en franchissant 3m70 tandis que les 2 compères Louis et Axel franchissaient 5m12 et 5m17 au saut en longueur. Sur le ½ fond Justin et Maxime s’acquittent presque de leur objectif 83 points à eux deux au lieu de 86 grâce à leur perf sur 3000m 9’52’’ et 9’19’’. Au niveau des obstacles le pari était lancé, ou bien Théo, absent depuis fin mars et toujours en délicatesse avec sa cuisse gauche parvenait au bout sans se blesser, et l’équipe conservait toutes ses chances ou bien il ne prenait pas le départ et tout était plié. Parfaitement déterminé le jeune hurdleur parvenait à claqué un superbe 14’’71 (37 pts) salvateur. Lucas Amphoux en prévision du prochain tour équip’athlé s’était aussi positionné sur les haies mais sur 80m où il réussi son objectif 13’’33 (contre 13’’40). Il ne restait plus que les lancers où Louis et Lucas s’acquittent parfaitement de leur objectif à savoir 58 pts à deux. 10m90 (29 pts) pour le 1er cité (objectif : 10m50) et 31m25 (30 pts) pour le 2e (objectif 32m00) et 59 points supplémentaires pour l’équipe. Au total 405 points de capitalisés sans aucun jeune juge : une performance improbable 2 semaines auparavant.

Avec les 13e et 17e totaux nationaux les 2 équipes minimes filles et garçons ont réussi le plus difficile. Maintenant ces 2 valeureuses équipes ont un matelas confortable pour appréhender le 2e tour équip’athlé qui aura lieu le 30 septembre à Coulaines. Ce 2e tour sera déterminant pour la qualification nationale seules les 42 meilleures équipes seront retenues pour les France équip’athlé de Saint-Renan les 14 et 15 octobre prochain. Malheureusement même si sportivement on peut rêver de podium, ce sera inenvisageable à cause de l’absence de jeune juge formé (20 points supplémentaires) ceci dû à un problème dans la formation des jeunes juges au niveau du comité de Vendée !!!

 

 

8 et 9 juillet : finale nationale pointes d’or et relais 8x2x2x8.

Des yonnais au top de leur forme,

Samedi 8 juillet avait lieu la finale nationale des relais 800m – 200m – 200m - 800m. Une date qu’avait entourée en rouge Maxime Rondeau sur son calendrier sportif après la cruelle (mais très belle) 4e place acquise l’an passé sur cette épreuve à Saint-florentin. Revanchard il l’était sûrement, mais ambitieux avant tout. En effet cette année le collectif yonnais arrivait avec la meilleure perf des engagés (5’00’’01) et le difficile statut d’être l’équipe à battre. Ainsi, Justin Martineau, Axel Bougault, Claude Bombongolo et l’expérimenté Maxime Rondeau ont su collectivement élever leur niveau pour non seulement battre leur record de Vendée (le 4e pour Maxime) mais surtout pour remporter sans trembler leur finale nationale avec presque 5 secondes d’avance sur leurs Dauphins en 4’53’’80 et s’emparer par la même occasion du record de ligue de la spécialité (4’55’’05 par le RCN en 2014).

Très belle récompense pour cette jeune génération !

 

La Vendée est plutôt de genre féminin. Après les 3 filles qualifiées l’an dernier Louise Maraval (ES), Lèna Raimbaud (ACLR) et Clara Gommier (ACLR) cette année c’est au tour d’Amance Talon (ACLR) et de Maureen Grellier (ACLR). Après avoir brillées pour l’équipe la semaine d’avant 116 points (record perso) pour Amance et 100 points pour Maureen elles ont « remis le couvert » en individuel le week-end dernier. Coutumières du fait d’élever leur niveau au moment opportun, elles n’ont pas dérogé à la règle. Amance reste à son meilleur niveau au lancer du disque en expédiant son engin à 35m68 (record 36m36) puis elle réalise un bon 13’’19 sur 80 haies avant de pulvériser son ancienne marque au lancer du poids 12m27 contre 11m59. Ainsi elle capitalise 120 points et bat à nouveau son record personnel de la semaine dernière pour finalement se classer 19e nationale du triathlon. Maureen Grellier encore en 1ère année chez les minimes a pris ses marques pour l’année prochaine en totalisant un très bon 111 points (51e nationale). Pour cela elle pulvérise elle aussi son record au lancer du poids avec un jet à  11m02 (ancien 10m46) puis boucle son 80m haies en 12’’93 avant d’égaler son record au saut en longueur avec un meilleur saut mesuré à 4m94.

Tout le club félicite tous ces athlètes qui ont, encore une fois, démontré la qualité de la formation du club yonnais qui demeure depuis 3 ans le meilleur de la ligue et parmi les 20 meilleurs français dans les catégories benjamins et minimes.

Léna Hognon (200 H)        Angèle Charrier